Sauvegarde de Gladys


#41

Perso j’ai le même pb que @Retlaw1, à savoir:
[email protected]:~/gladys $ sudo ./Gladys-CloneSD/CloneSD.sh sudo: unable to execute ./Gladys-CloneSD/CloneSD.sh: No such file or directory

Le montage semble bon (je vois bien les fichiers créés à la main dans /mnt/Backup_NAS dans Windows sur mon NAS).

Et j’aurais bien aimé éviter la soluce Win32 Disk Imager pour automatiser la sauvegarde de la SD vers le NAS

Fichier CloneSD.sh:

#!/bin/bash
DATE=$(date +"%Y-%m-%d")
BoxToClone=Gladys
SdImgSize=2032664576
FileName=SD-Backup_$BoxToClone\_$DATE.img
File=/mnt/Backup_NAS/$FileName

sudo mount -v -t cifs //192.168.0.28:/volume1/Backup_Gladys /mnt/Backup_NAS -o user=gladys,pass=passducomptegladys,rw,uid=1000,gid=1000
#sudo dd if=/dev/mmcblk0 bs=4M of=$File && sync
sudo dd if=/dev/mmcblk0 bs=4M | sudo gzip -1 -| sudo dd of=$File && sync

FileStat=$(wc -c "$File" | cut -f 1 -d ' ')

Help!
Merci


#42

Je viens tout juste de me repencher sur le clonage de Gladys sur mon NAS après que Win32Diskimager m’ait fusillé 2 cartes microSD… (impossible de les formater après avoir réécrit l’image dessus… Si quelqu’un a une idée de ce qui se passe, je suis preneur… car une a été formatée, mais réapparait comme partitionnée avec Gladys dessus une fois réinsérée dans le lecteur, l’autre est soit disant protégée en écriture… (sans aucun problème avec le lock physique de certains adaptateurs…)

Bref, au final, j’ai laissé le partage cifs et utilisé le partage nfs, puis j’ai réussi à faire le backup sur mon NAS en suivant la première partie de ce tuto et en 30 minutes, j’avais la sauvegarde de Gladys sur mon NAS ! (Note : ne voulant pas automatiser la sauvegarde, je me suis arrêté à ce point)

Note pour ceux qui voudraient suivre ledit tuto : J’ai eu plusieurs erreurs lors de l’exécution dudit tuto, voici comment je les ai résolues :

  • Outil PV non installé : Il a fallu que je rajoute sudo avant apt-get install pv
  • En lançant la commande sudo mount -a && sudo df j’ai ce message : rpc.statd is not running blablabla. En lançant la commande sudo /etc/init.d/rpcbind start j’ai alors obtenu le message [OK] Starting rpcbind blablabla. J’ai alors relancé la commande sudo mount -a && sudo df et là mon NAS est apparu en bas de liste.

#43

Hello ! Je remonte ce topic pour soumettre une idée à @pierre-gilles. Ne serait-ce pas plus simple pour tout le monde d’avoir dans l’interface menu paramètres une ligne en dessous de “mettre a jour” et “redémarrer” qui permettrait de sauvegarder/restaurer Gladys ?

Le premier sauvegarderait la BDD (+modules?) et téléchargerait un zip sur le poste. Le deuxième uploaderait le zip pour le décompresser et l’installer…

C’est compliqué à faire ?


#44

C’est un développement en soit! J’ai ça en tête depuis un bout de temps mais je ne sais pas encore la forme que ça prendra, ça pourrait soit être un module soit être natif à Gladys.

Pour moi ça serait juste une sauvegarde de la BDD, les modules ça se réinstalle automatiquement depuis les informations stockées dans la BDD.

Il y a néanmoins des choses à prendre en compte.

Toutes les installations ne sont pas les mêmes: certains ont l’image Raspbian, certains ont une installation manuelle sur PC/Mac/Linux/whatever, certains ont docker, certains installent sur un serveur. Bref, la solution n’est pas forcément la même pour chaque installation, et ainsi si on ajoute le bouton à Gladys il faut être sur que cela fonctionne dans tous les cas et pour toutes les architectures.

Donc c’est pas aussi simple que ça :slight_smile:

( C’est d’ailleurs dans la liste des tâches sur le Trello Gladys => https://trello.com/c/pKaVfx21/22-develop-a-simple-way-to-backup-gladys-reimport-an-import-on-a-fresh-gladys-installation )


#45

Hello,

En me basant sur le script de C4rlit0, j’ai ajouté la partie pour backuper l’entièreté du répertoire de gladys:

#!/bin/bash
echo ‘// SAUVEGARDE //’
var_DAY_MAX=“30” #durée max [email protected]~Yancienneté des fichiers
var_DATE_OLD=$(date -d “$var_DAY_MAX day ago” +%Y-%m-%dT%H:%M:%S)
var_BKP_FILE_NAME=gladys-$(date +%Y-%m-%d-%H-%M).sql

echo ‘Création de la sauvegarde de la base de données’
/usr/bin/mysqldump -uroot -proot gladys > /home/pi/gladys-backup/"$var_BKP_FILE_NAME"
echo ‘Sauvegarde Database créée’

var_BKP_DIR_FILE_NAME=gladys-DIR-$(date +%Y-%m-%d-%H-%M).tar.gz

echo 'Création de la sauvegardedu répertoire de Gladys’
/bin/tar czf /home/pi/gladys-backup/"$var_BKP_DIR_FILE_NAME" /home/pi/gladys
echo 'Sauvegarde Gladys directory créée’

echo ‘Upload vers Google Drive’
cd /home/pi/gladys-backup
var_GLDS_BKP_FLD_ID=$(cat GLDS_BKP_FLD_ID.txt)
./gdrive upload --parent “$var_GLDS_BKP_FLD_ID” “$var_BKP_FILE_NAME” --delete
./gdrive upload --parent “$var_GLDS_BKP_FLD_ID” “$var_BKP_DIR_FILE_NAME” --delete
echo ‘Sauvegarde terminée !’
echo ‘// NETTOYAGE //’
echo ‘Création de la liste des anciens fichiers’
./gdrive list --no-header -q “’$var_GLDS_BKP_FLD_ID’ in parents and modifiedTime < ‘$var_DATE_OLD’” | cut -d’ ’ -f1 > GLDS_OLD_FILE.txt
./gdrive list --no-header -q “’$var_GLDS_DIR_BKP_FLD_ID’ in parents and modifiedTime < ‘$var_DATE_OLD’” | cut -d’ ’ -f1 > GLDS_DIR_OLD_FILE.txt

echo ‘Suppression des anciens fichiers’
for i in $(cat GLDS_OLD_FILE.txt)
do
./gdrive delete “$i”
done
for i in $(cat GLDS_DIR_OLD_FILE.txt)
do
./gdrive delete "$i"
done
echo ‘Suppression de la liste’
rm GLDS_OLD_FILE.txt
rm GLDS_DIR_OLD_FILE.txt
echo ‘Nettoyage terminé !’

Cela fonctionne. Je dois juste affiner un détail, c’est quand on décompresse l’archive créée il recrée le path complèt à l’endroit où on décompresse. Par exemple si on est dans le répertoire “/home/pi/”, il va créer “/home/pi/home/pi/gladys”. Je vais regarder à cela. En attendant il suffit de copier le contenu du nouveau répertoire gladys vers l’original : /home/pi/gladys

Bàv,
Lionel


#46

Dans la doc, dans la partie “utilisation” manque le “e” après le “-” .
Cela donne donc:

crontab -l | { cat; echo "0 0 * * * /home/pi/gladys-backup/GdriveGladysBackup.sh"; } | crontab -e