[TUTORIEL] Détection automatique après reboot, arduino Nano (ou clone) avec FTDI

tutoriel

#1

Aujourd’hui, quand je suis rentré, Gladys n’a pas allumé la lumière à mon arrivé (ni le sapin :christmas_tree:).
En effet, il y avait eu une coupure de courant qui a fait rebooter Gladys et le problème, c’est qu’après un reboot, mon arduino Nano (ou clone) n’est plus détecté automatiquement.
Il faut pour cela que je le reconnecte manuellement :unamused:

Pour ne plus avoir ce soucis, j’ai fait une rapide recherche, il semblerait que cela vienne d’un problème matériel.
En effet, il y a plusieurs modèles d’arduino Nano (ou clone), avec des composants adaptateur USB différents.
Dans ce cas précis, il s’agit d’un adaptateur FTDI.
Comme on peut le voir sur ce schémas http://site.gravitech.us/Arduino/NANO30/ArduinoNano3_0schematic.pdf, la patte 26 du FTDI doit être connecté au GND ; ce qui n’est pas le cas pour le mien.
Alors, j’ai pris mon fer à souder pour faire la modification…

:warning: Cette manip est à réaliser par des experts de la soudure, sous peine d’endommager l’arduino. Et ne concerne que les adaptateurs FTDI, pas les CH340.

Il faut déjà identifier le composant (FTDI) et les pattes à modifier :

Puis réaliser une soudure entre les pattes 25 et 26 :

Ensuite reconnexion au port USB du RPI et reboot.
Une fois le démarrage effectué, vérification de la bonne détection avec la commande :

$ lsusb

Et voilà :wink:


#2

@pierre-gilles, @LepetitGeek, @C4rlit0, @AdrienDesola, il faudrait ajouter une section Hardware :wink:


#3

Dit donc toi tu habiterais pas vers chez moi ? :joy:
J’ai eu exactement le même problème aujourd’hui !
Mais j’ai prévu de faire des petites modifs sur le module Serial pour palier à ce problème ainsi que celui du fabricant chinois ^^

J’ai un planning assez chargé niveau Gladys en ce moment :sweat_smile:


#4

Si tu es pas loin de Lille, ça peut se faire :wink:


#5

Waow. Soudure direct sur la chip :clap: belle maîtrise.


#6

C super facile à faire ça :grin:

Je fait les yeux doux à ma chérie et elle me soude ça